PROCHAINE FORMATION GRANDIR ET AIMER A PARIS. EARS : la formation “Grandir & Aimer” pour les futurs intervenants

EARS : la formation “Grandir & Aimer” pour les futurs intervenants

Pour répondre aux besoins des écoles, des clubs d’enfants ou des groupes de scoutisme ou de patronage, les AFC forment des adultes pour parler de sexualité aux enfants et être capable de répondre à leurs interrogations. L’éducation à l’amour est la première pierre de leur vie affective d’adulte. Dans le cadre d’un projet cohérent et concerté, les établissements peuvent solliciter les AFC ou financer la formation à leurs propres intervenants. Père ou mère de famille, enseignant, catéchiste ou éducateurs peuvent être formés. Il est idéal de se former en binôme pour pouvoir intervenir à deux devant devant les enfants…

Venez vous former à cette mission ! EARS – Formation Grandir & Aimer (afc-france.org)

LE LABEL AFC

Les AFC accordent un label AFC à une sélection de films distribués par SAJE, une société française de distribution de films, spécialisée dans la diffusion de productions d’inspiration chrétienne.

Les bénévoles du secteur Médias des AFC visionnent et analysent de nombreux films en respectant les critères établis pour l’obtention du label :

  • Le film, à travers le sujet traité et l’angle choisi, a-t-il un intérêt moral ?
  • Le film présente-t-il une moralité bonne ou dangereuse ? Repose-t-il sur de bonnes moeurs ?
  • L’histoire du film se base-t-elle sur des faits réels ? Si non, est-ce une histoire réaliste ?
  • Les prises de vue, de son, l’usage des effets spéciaux sont-ils de qualité ?
  • Le film présente-t-il des scènes de vulgarité (propos, tenues, gestes, érotisme) ou de violence (violence physique, violence émotionnelle, violence verbale) ?

Les films SAJE labellisés par les AFC: Médias : recommandations de films – Associations Familiales Catholiques (afc-france.org)

ATELIER SMARTPHONE SHOW EN BINÔME PARENT / ADO.

Smartphones, comment aider vos ados à « décrocher » ?

Et si vous réfléchissiez ensemble à un usage raisonné ?

Après son succès lors de la première session du mois de mai, Smartphone Show revient en juin !

Cet atelier en binôme parent/ado vous aidera à prendre conscience ensemble des « supers pouvoirs » des smartphones, de leurs limites mais aussi de leurs dangers.

Il propose un temps privilégié pour initier un dialogue constructif entre vous et votre ado sur un usage raisonné du smartphone que vous pourrez avoir au quotidien.

Stop au conflit avec votre ado : Parlez-en !

📢 mercredi 26 juin 2024 de 18h à 20h30
Smartphone show – Maison Familya de Lyon (familya-lyon.fr)

Mais pourquoi cette addiction ? Comment réagir sans interdire ?

Le smartphone show s’adresse aux collégiens et aux lycéens ayant un smartphone et leur parent.

Le smartphone show a été imaginé sur le constat que nous ne prenons pas assez de temps de qualité entre parents et adolescents pour échanger sur nos usages et construire ensemble un usage raisonné.

Cet atelier à faire en binôme parent – ado vous aidera à prendre conscience des « super pouvoirs » des smartphones, de leurs limites et de leur dangers.

Il propose un temps privilégié pour lancer un dialogue constructif sur l’usage du smartphone au quotidien.

Atelier : 09h30 – 12h

Le smartphone show est un atelier imaginé et conçu par Jean Pouly, consultant et formateur spécialisé dans le numérique durable depuis 25 ans et fondateur du cabinet ECONUM,

Père de famille et passionné d’éducation numérique, il prend conscience des enjeux grandissant de la parentalité numérique.

Si de nombreuses conférences existent dans les collèges et les lycées sur la question des écrans, tant pour les élèves que pour leurs parents, les moments de dialogue entre parents et adolescents sur l’utilisation du smartphone sont rares et souvent conflictuels.

Entre les peurs, la diabolisation des écrans et le manque d’exemplarité des parents, nos adolescents sont trop souvent laissés seuls dans l’usage de leur smartphone. L’approche de sensibilisation par les risques est très répandue mais ne crée pas de dialogue ni de solutions concrètes pour permettre un véritable apprentissage dans l’usage du smartphone.

​C’est sur ces constats qu’il imagine un atelier original, qu’il l’expérimente et qu’il le développe aujourd’hui, afin de toucher largement parents et adolescents.

LES MINEURS EN QUESTIONNEMENT DE GENRE BIENTÔT (ENFIN) PROTEGES PAR LA LOI ?

Ce matin mercredi 29 mai à 0h45, les Sénateurs ont adopté en 1ère lecture la Proposition de loi visant à encadrer les pratiques médicales mises en œuvre dans la prise en charge des mineurs en questionnement de genre (texte ICI).Juristes pour l’enfance salue cette avancée majeure en vue de la protection des mineurs en difficulté avec leur identité sexuée de fille ou de garçon. En effet :1/ Le texte interdit de prescrire au patient mineur des traitements hormonaux tendant à développer les caractéristiques sexuelles secondaires du genre auquel le mineur s’identifie (prescription de testostérone pour les filles et d’oestrogènes pour les garçons). 2/ Le texte interdit de réaliser sur un patient mineur des actes chirurgicaux de réassignation de genre (les mastectomies actuellement pratiquées à partir de 14 ans sans indication médicale seront ainsi interdites). 3/ Le texte encadre strictement la prescription initiale de bloqueurs de puberté, qui ne pourront être prescrits à un patient mineur que :- après réunion de concertation pluridisciplinaire,- par un médecin exerçant dans l’un des centres de référence,- après évaluation par l’équipe médicale de l’absence de contre indication et de la capacité de discernement du mineur,- après respect d’un délai minimal de deux ans après la première consultation du patient dans un centre de référence. 4/ Autre mesure protectrice, le diagnostic et la prise en charge des mineurs présentant une dysphorie de genre seront assurés dans des centres de référence spécialisés. 5/ Enfin, Juristes pour l’enfance salue l’attention portée par le législateur à la pédospychiatrie en France puisque la proposition prévoit l’élaboration d’une stratégie nationale pour la pédopsychiatrie pour garantir à tout enfant ou adolescent l’accès aux soins nécessaires à la bonne prise en charge de sa santé mentale. Trop nombreux sont en effet les témoignages de parents qui révèlent qu’il est plus rapide en France d’obtenir de la testostérone pour leur fille qu’une consultation pédopsychiatrique.  Juristes pour l’enfance salue la clairvoyance et l’engagement du Sénat qui accepte de sortir de l’idéologie pour prendre en compte les études médicales et scientifiques qui mettent en lumière les dangers de ces traitements dits de réassignation sexuelle et appellent à privilégier une approche prudentielle, au profit de la prise en charge au plan psychiatrique ou psychologique des troubles et difficultés des enfants.JPE salue en particulier l’encadrement de la prescription des bloqueurs de puberté, qui tient compte des études très récentes révélant ce qui était déjà suspecté : les bloqueurs de puberté ne constituent pas une « pause » et, au contraire, ont des conséquences graves [voir ci-dessous].  Juristes pour l’enfance compte maintenant sur les députés pour adopter à leur tour cette proposition de loi indispensable pour une prise en charge de qualité des enfants.Vous pouvez chers amis être acteurs de cette bataille en écrivant d’ores et déjà à votre député pour lui demander de voter ce texte lorsqu’il arrivera à l’Assemblée!

CONFERENCE: COMMENT AIDER SON ENFANT A MIEUX GERER SES EMOTIONS.

Ateliers ludiques et créatifs pour mieux se connaître et vivre ensemble

Jouer, peindre, modeler, dessiner, méditer, bouger, raconter, parler, écouter…
Ateliers ludiques et créatifs pour chercher à mieux comprendre ses émotions, mieux se connaitre et vivre ensemble.


La Vie en Moi se décline en deux stages multi-âges et collaboratifs :

  • Stage 6-12 ans : Initier « Partir à la découverte de ses émotions »
  • Stage 6-12 ans : Valoriser « Activer & cultiver ses super pouvoirs »

Ces stages sont complémentaires mais peuvent être suivis indépendamment les uns des autres.

Les ateliers sont animés par deux intervenantes complémentaires dans leurs expériences et savoirs-faire :
Maud Zuddas, éducatrice spécialisée & Elodie Navarro, art thérapeute.

Dates et horaires

Stage de 3 jours à destination des 6-12 ans « Partir à la découverte de ses émotions » : Les 8, 9 et 10 juillet 2024

INSCRIPTION: Les ateliers LA VIE EN MOI – Maison Familya de Lyon (familya-lyon.fr)