Prêts pour dimanche ? Rendez-vous au Trocadéro à 15h !! et en visio zoom dans toute la France

Le 17 janvier 2021 à 15h

LA MARCHE POUR LA VIE

La marche pour la vie 2020

Si, aujourd’hui, le Gouvernement cherche à préserver certaines vies, celles  des enfants à naître sont malheureusement sacrifiées. En 2019, 232 200 avortements ont été pratiqués, le record d’IVG depuis 30 ans.

Le projet de loi de bioéthique qui reviendra au Sénat début février permettrait de recourir à l’IMG pour « détresse psychosociale » et la proposition de loi Gaillot, qui cherche à repousser encore les délais de l’IVG, conduisent à généraliser et à banaliser l’avortement.

Le projet de loi de bioéthique qui reviendra au Sénat début février permettrait de recourir à l’IMG pour « détresse psychosociale » et la proposition de loi Gaillot, qui cherche à repousser encore les délais de l’IVG, conduisent à généraliser et à banaliser l’avortement.

Si la vie à naître n’est pas respectée, si elle est soumise à la tyrannie du désir, de la perfection ou de l’opportunité, c’est la famille et la société tout entière qui s’en trouvent atteintes. C’est un sujet qui concerne toute la société. Soyons nombreux à manifester dimanche 17 janvier à 15h :

INFOS MANIF TROCADERO

INFOS VISIO ZOOM

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est MpVbouton.png.

Communiqué de presse : les AFC participent à la Marche pour la Vie

Si, aujourd’hui, le Gouvernement cherche à préserver certaines vies, d’autres sont malheureusement sacrifiées. Celles des enfants à naître. En 2019, 232 200 avortements ont été pratiqués, le record d’IVG depuis 30 ans.


Le projet de loi de bioéthique qui reviendra au Sénat début février permettrait de recourir à l’IMG pour  » détresse psychosociale  » et la proposition de loi Gaillot, qui cherche à repousser encore les délais de l’IVG, conduisent à généraliser et à banaliser l’avortement.


Une autre politique est possible : accompagnement des futures mères en difficultés, aides sociales, prévention par l’éducation affective et sexuelle, meilleure connaissance de la possibilité de recourir à l’accouchement sous secret, etc. Des pays comme l’Allemagne ont déjà pris ces mesures politiques et ont vu leur taux d’IVG baisser.


Si la vie à naître n’est pas respectée, si elle est soumise à la tyrannie du désir, de la perfection ou de l’opportunité, c’est la famille et la société tout entière qui s’en trouvent atteintes. Ce n’est pas un sujet pour les seules femmes qui auraient recours à l’IVG, c’est un sujet qui concerne toute la société.


Les Associations Familiales Catholiques s’engagent cette année encore avec la Marche pour la vie pour réaffirmer qu’une naissance est toujours une bonne nouvelle et que l’avortement ne sera jamais la réponse juste à une souffrance ou au manque de moyens.


Rendez-vous dimanche 17 janvier à 15h place du Trocadéro. Les personnes qui ne peuvent se déplacer en raison du couvre-feu sont invitées à se joindre à la manifestation par écran interposé. Les liens de connexion sont disponibles sur le site de la Marche pour la vie.

14 janvier 2021
Contact presse : Claire Avalle
07 66 42 72 33
c.avalle@afc-france.org

Les AFC participent à la Marche pour la Vie

2021 : on ne lâche rien !! Contre le projet de loi bioéthique, mobilisation dès le 30 janvier. VENEZ NOMBREUX à la MANIF !

Réservez d’ores et déjà votre week-end des 30 et 31 janvier pour une mobilisation dans toute la France, contre ce projet qui n’est, rappelons-le, ni bio, ni éthique !

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est MpVbouton2.png.

Si vous ne pouvez pas vous déplacer, vous pouvez soutenir le collectif « Marchons Enfants » :

Malgré un contexte sanitaire qui met notre système de santé en tension, qui met en péril grave l’économie et qui génère une vie démocratique fortement dégradée, le projet de loi de bioéthique revient en seconde lecture au Sénat dès le 16 janvier en commission et début février en séance.

On, plus que jamais, ne lâche rien et hauts les coeurs en 2021 !

Proposition des évêques de France : Que nos yeux s’ouvrent ! Quatre vendredis de jeûne et de prière

Chers amis,

En même temps que nous vous envoyions notre mail hier, nous avons découvert la proposition de la conférence des évêques de France

C’est avec joie que nous vous la relayons. Nous les en remercions !

— texte du site des évêques de France —

Le projet de loi révisant la loi de bioéthique revient bientôt devant le Sénat, en deuxième lecture. Le Gouvernement voudrait le faire aboutir sans retard. Ce projet de loi entraîne des risques graves pour notre société en bouleversant l’ordre de la filiation humaine. N’assistons-nous pas à un aveuglement diffus sur la dignité de tout être humain qui vient gratuitement à l’existence et qui doit être accueilli fraternellement ?

Les évêques de France ont souhaité appeler tous les catholiques ainsi que les hommes et femmes de bonne volonté à se tourner vers Dieu en priant et en jeûnant pour Lui demander la grâce de nous ouvrir les yeux à tous et d’être ensemble des artisans du respect de l’être humain dès sa conception.

La Conférence des évêques de France publie ce document préparé par son Groupe bioéthique afin d’aider chacun à vivre en janvier quatre vendredis de jeûne et de prière. Cette démarche spirituelle pourra se vivre chacun chez soi, seul ou en famille, ou, si les normes sanitaires le permettent, en communauté.

Merci à tous,

Patrick RECIPON

Réseau Vie

https://www.facebook.com/reseauviefrance/

Pour la présentation complète et les détails, voici la page du site de l’Église de France présentant cette initiative.

Pour en savoir plus