Familles participez à la 1ère édition des Familiades !

Familles participez à la 1ère édition des Familiades !
Il est encore temps de s’inscrire pour la 1ère édition des Familiades (nouveau nom pour l’Université d’été des familles) du 27 au 29 août au sanctuaire Notre Dame de Pontmain.
Visionnez le teaser
Je m’inscris
Le programme
Trois conférences marqueront cette première édition des Familiades :
Témoignage d’un engagement politique local par Arnaud Le Clere
• L’unité du couple à tout prix ! par Godefroy de Bentzmann
• Allumer le feu ! L’engagement chrétien par le P. Philippe Verdin, op.Des temps de détente : jeu en famille, apéros familiaux, soirée jeux/théâtre/chants pour les plus jeunes, jeux en plein air, footing…

Les thèmes des ateliers :
Adultes : Les parents, premiers éducateurs des enfants – Pour une bioéthique du « monde d’après » – Consommation responsable : Les petits ruisseaux font les grandes rivières – Introduction à la Doctine sociale de l’église – Vie familiale et professionnelle : tension ou fécondité ?
Adolescents : Les parents, premiers éducateurs des enfants – Rencontre et échange avec le Père Philipe Verdin – Consommation responsable : Les petits ruisseaux font les grandes rivières – Rencontre et échange avec Arnaud Le Clere – Spiritisme : une pratique à hauts risques
Enfants : Bricolage – Rencontre et échange avec le Père Philippe Verdin – Décoration des tables (dîner de couples) – Jeux en plein air – Atelier Zéro déchet – Visite guidée du sanctuaire
Les plus petits seront pris en charge par des baby-sitters pendant les conférences et ateliers des adultes !
Le programme complet
Le tarif
De 0 € (pour les tout-petits) à 190 € (pour un couple). Les tarifs comprennent les repas et l’hébergement pour les trois jours.
Si vous souhaitez prendre un logement à part, nous proposons également une formule « sans couchage ».

Le message de Pascale Morinière, présidente de la CNAFC # 1 déconfinement

Chers amis,

Dans le psaume de dimanche dernier retentissait ce joyeux message :  « La terre est remplie de son amour » ! En voyant la nature s’égoutter d’une bonne rincée sous un soleil qui pointe dans la verdure du printemps, comment ne pas rendre grâce pour la Création tout entière ? La terre est remplie de son amour ! À l’heure où l’humanité semble surtout envahie par le coronavirus, cette affirmation pourrait nous faire passer pour de doux dingues ! Elle est néanmoins au cœur de notre engagement.

En adhérant aux AFC, nous avons choisi la tenue de service pour prendre soin de la Famille. C’est au couple humain et à la famille que la Création a été confiée. Nous voulons y contribuer, persuadés que la famille est le meilleur écosystème pour l’accomplissement du petit d’homme. Les « virus » de la famille sont le divorce, l’avortement et les manipulations procréatives, la violence, les confusions anthropologiques, les addictions, les difficultés éducatives mais aussi le chômage et les difficultés économiques de toutes sortes.  Nous sommes engagés sans naïveté et avec détermination, au nom de notre foi en un Dieu qui emplit la terre de son amour… en passant par nos mains, nos cœurs et nos intelligences !

De manière très immédiate et concrète, nous avons à prendre soin des mères et des enfants qui bénéficient de la Collecte. Vous le savez, elle ne pourra avoir lieu cette année. La Confédération propose une solution transitoire pour 2020 afin de continuer à aider par des appels à dons digitaux les associations qui comptent sur nous, particulièrement en cette période de crise économique et sociale. Vous trouverez toutes les infos en page d’accueil du site afc69 et dans les prochaines newsletters.

Notre opération « Agir auprès de mon député : 10 résolutions pour le monde d’après » se poursuit avec déjà des retours de certains députés. Je vous encourage vivement à leur écrire (cf article dédié).

Enfin, le Conseil de présidence de la FAFCE s’est réuni le 6 mai en visio conférence et a adopté 5 résolutions pour inviter « tous les décideurs européens à fournir des efforts supplémentaires pour soutenir les familles pendant et après l’épidémie du COVID-19, afin que celles-ci soient soutenues à la hauteur de leur contribution à leurs communautés ». Vous pourrez en prendre connaissance dans un autre article.

Notre confinement strict se desserre. Avec encore de nombreuses restrictions et inconnues mais c’est une étape vers un retour à une situation plus maitrisée de l’épidémie.

Bon courage à tous.

Pascale Morinière

Présidente des AFC

Message de Pascale Morinière n°9 #Confinement

Chers amis,

Pour nombre d’entre nous, cette période inédite est l’occasion d’une expérience fondatrice. Nous nous ingénions à rendre service, être présents et accompagner autour de nous. Ces efforts d’entraide et de don de notre temps nous rendent heureux, malgré les événements incertains ou douloureux que nous traversons. Et cette expérience si simple qui consiste à goûter la joie de se donner est partagée par de très nombreux Français

Nous nous réjouissons aussi de voir les visages s’illuminer lorsque nous exprimons notre gratitude aux soignants, à la caissière de notre supermarché, à notre pharmacien, nos éboueurs… « Merci d’être fidèle au poste. Votre travail est très précieux. »

Nous sommes édifiés de voir tant d’actions de solidarité se déployer avec créativité et réactivité pour faire face aux besoins.

Nous remarquons la bonne volonté de tous ceux qui attendent sans impatience, en échangeant quelques mots à la porte des supermarchés.

Joie de se donner, gratitude, solidarité en actes et patience : autant de valeurs couramment pratiquées en famille qui ont débordé du cadre familial pour investir les relations sociales. La famille est la cellule de base de la société et elle est aussi la matrice ou le modèle des relations interpersonnelles.

Bien sûr des moments difficiles, des tensions, des angoisses, des deuils, parfois de la violence sont vécus dans les couples et les familles confinées. Mais sachons aussi reconnaître et applaudir tout ce qui a été partagé de bon avec nos proches et au-delà.

La période du confinement strict s’achève. Pour les AFC, notre engagement va prendre une forme particulière en raison de la crise économique et sociale.

Notre travail est d’autant plus nécessaire que les besoins sont immenses. Les AFC ont localement réfléchi à ce qu’elles pouvaient mettre en place pour les familles, car la solidarité, ce sont d’abord des actes.

Avec de nombreuses associations, les AFC sont signataires d’un texte intitulé « Nous sortirons » appelant les catholiques à prendre soin de leurs concitoyens fragilisés par la crise sanitaire ; ce texte paraîtra dans le numéro de Famille chrétienne du 14 mai prochain.

Notre toute première action de solidarité sera la « Collecte pour la mère et l’enfant » qui prendra, cette année, une forme particulière et que je vous engage vivement à soutenir même si ce n’est pas dans vos habitudes. Les demandes auprès des maisons d’accueil des mères et futures mères en difficulté ont augmenté en raison de la crise. Nous qui déplorons les attaques actuelles contre la vie et pour allonger les délais de l’avortement trouvons là une action de soutien simple et positive pour la vie à naître.

Je compte sur vous comme vous pouvez compter sur votre AFC.

Nous espérons que la reprise des messes aura bien lieu à la Pentecôte et attendons avec impatience de pouvoir célébrer cette fête en union de prière avec vous tous.

Que l’Esprit Saint inspire notre travail au service des familles !

Pascale Morinière

Présidente des AFC

Lettre de Pascale Morinière # 8 confinement

Chers amis,

L’horizon de la sortie du confinement se rapproche pour nous tous. Nous avons hâte de reprendre une vie « normale », tout en sachant que cela nous demandera encore beaucoup de précautions dans l’organisation de nos activités.

Nous vous proposons dès à présent une opération utile pour envisager la suite ou « le monde d’après ». Avec les Juristes pour l’Enfance, nous vous encourageons cette semaine à écrire à votre député pour promouvoir 10 mesures de politique familiale. Ce temps de confinement a fait la démonstration éloquente que quand tout vacille, la famille reste le refuge contre les risques sanitaires, économiques, de la déscolarisation ou de la solitude. Il est temps de promouvoir des politiques publiques pensées à partir de la cellule de base de la société qu’est la famille.

Les adhérents recevront directement le modèle de lettre à personnaliser dans la Newsletter familles de jeudi. 

Ce « monde d’après » ne sera meilleur que si chacun y apporte sa pierre, c’est notre responsabilité vis-à-vis du bien commun. Nous avons la chance d’être un réseau de familles organisées et fondées sur un même corpus : c’est une force, utilisons-la auprès de nos élus ! Nous avons besoin de faire le plein des voix pour renforcer notre parole : c’est aussi une bonne occasion de vous rappeler la nécessité d’adhérer ou de réadhérer.

La Confédération reste très attentive aux mesures qui pourraient être prises autour de l’avortement et de la fin de vie à l’occasion de la crise du Covid. L’avortement médicamenteux est devenu possible à domicile jusqu’à 9 semaines (ce qui n’était possible qu’en milieu hospitalier) et la prolongation du délai légal, au-delà de 12 semaines de grossesse, est réclamé avec insistance par le lobby pro-IVG.

Comme vous le savez, la Collecte pour la Mère et l’Enfant ne pourra avoir lieu à la date prévue : grâce à nos administrateurs à l’UNAF qui ont travaillé à son report dans les meilleurs délais, elle devrait cependant bien avoir lieu le premier week-end de septembre (cf le point ci-dessous consacré à la collecte).

Merci à chacun de vous de poursuivre son engagement avec foi, charité et espérance, en ces heures plus difficiles.

« On oublie trop, mon enfant, que l’espérance est une vertu, qu’elle est une vertu théologale, et que de toutes les vertus, et des trois vertus théologales, elle est peut-être la plus agréable à Dieu. Qu’elle est assurément la plus difficile, qu’elle est peut-être la seule difficile, et que sans doute elle est la plus agréable à Dieu. » (Péguy, Le porche de la deuxième vertu).

Bonne semaine, bon travail !

Pascale Morinière

Présidente des AFC

Agir auprès de mon député : 10 résolutions pour le monde d’après !

De nombreuses voix s’élèvent déjà pour parler de ce que sera le « monde d’après » et espérer des changements profonds. Le temps de confinement, en famille pour le plus grand nombre, illustre combien la famille est essentielle et s’affirme comme le seul socle lorsque tout chancelle. En lien avec les Juristes pour l’Enfance, nous proposons à tous les adhérents aux AFC d’écrire à leur député pour promouvoir 10 résolutions de politique familiale.

Cette opération ne vous demandera que quelques minutes.

1. Télécharger, copier et surtout personnaliser la lettre autant que possible mais en ne modifiant pas les « 10 propositions »

2. Chercher le nom de son député ici 

• Adresse mel : prenom.nom@assemblee-nationale.fr

• Adresse courrier : Nom du député –  Assemblée nationale – 126, rue de l’Université – 75355 PARIS 07 SP

3. Envoyer (de préférence) par courrier papier ou par courriel.

4. Relayer cette opération auprès de vos amis et familles. Ce sera aussi l’occasion de les encourager à adhérer ou à renouveler leur adhésion.

Télécharger la lettre à mon député