« Sommes-nous encore libres de protéger la vie ? » Lettre ouverte au président Macron

Dans son discours du 19 janvier 2022, inaugurant la présidence française de l’Union européenne pour les mois qui viennent, Emmanuel Macron a déclaré vouloir réviser la Charte européenne des droits fondamentaux en y ajoutant notamment l’avortement. Le président de la Fédération des Associations familiales catholiques d’Europe (FAFCE), Vincenzo Bassi, ainsi que son président d’honneur, Antoine Renard, lui ont adressé une lettre ouverte. La Fédération des Associations Familiales Catholiques en Europe (FAFCE) représente 28 associations locales et nationales. La FAFCE détient un statut participatif auprès du Conseil de l’Europe depuis 2001 et fait partie de la plateforme des droits fondamentaux de l’Union européenne.

Voici la lettre (merci au site internet Famille chrétienne pour la version française) :

Lettre ouverte à Emmanuel Macron :

« Sommes-nous encore libres de protéger la vie? »

Bruxelles, le 20 janvier 2022

Monsieur le Président,

À la suite de votre discours devant le Parlement européen marquant le début de la présidence française du Conseil de l’Union européenne, nous souhaitons vous faire part de nos préoccupations quant aux contradictions de vos propos.

Si d’un côté vous parlez d’un « Etat de droit qui est existentiel de notre Europe », vous proposez d’un autre côté d’inscrire dans la Charte des droits fondamentaux une pratique qui est illégale dans certains États membres de l’Union Européenne.

De même, vous soulignez, à juste titre, que cette Charte a consacré « l’abolition de la peine de mort partout dans l’Union », mais vous souhaitez néanmoins reconnaître comme droit fondamental une pratique considérée par de nombreux concitoyens comme une violence fatale faite à nos membres les plus vulnérables.

La reconnaissance d’un prétendu droit à l’avortement serait de surcroît en contradiction flagrante avec la Charte elle-même, qui consacre dès ses deux premiers articles l’inviolabilité de la dignité humaine et le droit à la vie.

Monsieur le Président,

Nous sommes inquiets face au rétrécissement des espaces de liberté pour tous ceux qui, en accord avec la science, croient que la vie humaine commence dès la conception.

En 1948 Denis de Rougemont affirmait que « la conquête suprême de l’Europe s’appelle la dignité de l’Homme et sa vraie forme est dans la liberté ». Devons-nous craindre que des limites seront posées à la liberté de prendre nos responsabilités par rapport à une vie naissante, en accompagnant les mères et des familles en difficulté ?

Monsieur le Président,

Nous vous invitons avec sincérité à ne pas utiliser cette présidence à des fins politiques et idéologiques. Nous vous invitons à travailler pour le bien commun de nos peuples, de nos familles et de nos enfants, qui sont l’avenir de l’Europe. Notre Fédération, avec toutes les personnes de bonne volonté, se met au service des institutions pour travailler ensemble de manière constructive, dans le respect des principes de subsidiarité et de proportionnalité. Si ces bases communes manquent, les mots valeurs et démocratie qui vous sont chers seront vidés de leur sens.

Nos sociétés méritent au contraire des politiques européennes concrètes, solidaires, efficaces, fondées sur les besoins réels des familles, pour affronter sérieusement le triple défi des transitions : digitale, environnementale et démographique.

Veuillez agréer, Monsieur le président de la République, l’expression de notre plus parfaite considération.

Vincenzo Bassi, Président
Antoine Renard, Président d’honneur

Webinaire sur le changement démographique et l’avenir de l’Europe : jeudi 3 juin 2021 de 16h30 à 17h30

La Fédération des associations familiales catholiques en Europe (FAFCE) en coopération avec le groupe de travail du PPE sur le dialogue interculturel et religieux est heureux de vous inviter à un Webinaire sur :

Le changement démographique et l’avenir de l’Europe

Famille et éducation : graines d’espoir ! Webinaire le 4 mai prochain. Inscrivez-vous !


INVITATION
La FAFCE et l’UNAEC-Europe s’unissent pour vous offrir un webinaire !
Famille et éducation : graines d’espoir.
Les Européens et le Pacte éducatif global 4 mai 2021 (17.00 – 18.15) 
 Le Pacte éducatif global est un appel « pour et avec les jeunes générations, qui engage les familles, les communautés, les écoles et les universités, les institutions, les religions, les gouvernants, l’humanité entière, dans la formation de personnes matures ». Par ce webinaire, la FAFCE – la Fédération des associations familiales catholiques en Europe – et l’UNAEC-Europe – l’Union européenne des anciens et anciennes élèves de l’enseignement catholique – répondent à cet appel, dans le cadre de l’année « Famille Amoris Laetitia », avec pour objectif de sensibiliser à l’urgence éducationnelle pour le futur de notre continent et au-delà.Afin de bien profiter de ce webinaire, veuillez prendre connaissance du Message pour le Pacte éducatif global du Pape François (Rome, 15 octobre 2020) 
 Cliquer ici pour s’inscrire  
 Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 2 mai 2021
 L’événement sera diffusé en direct. 
 Agenda :
 Les familles s’engagent17.00 – 17.10 M. Antoine Renard, Président d’honneur de la FAFCE
Le Pacte éducatif global 17.10 – 17.25 S.E. Mgr Vincenzo Zani, Secrétaire de la Congrégation pour l’éducation catholique, Saint-Siège 
Le défi éducationnel pour l’Europe 17.25 – 17.40 M. Sjur Bergan, Chef du Service Éducation, Conseil de l’Europe 
Famille, école : quelle complémentarité ? 17.40 – 17.45Sr Myrna Farah, Directrice de l’établissement Sainte-Anne (Sœurs de Besançon), Liban 
Echange de vues 17.45 – 18.00  
Les anciens élèves s’engagent 18.00 – 18.15M. Giuseppe Mariano, Président de l’UNAEC-Europe

Communiqué de presse : Réflexion de la COMECE et de la FAFCE sur le rôle des personnes âgées en période de changement démographique


« Les personnes âgées sont un don et une ressource, […] elles ne peuvent être considérées séparément de nos communautés », déclarent la Commission des Épiscopats de l’Union européenne (COMECE) et la FAFCE dans un document de réflexion sur « Les personnes âgées et l’avenir de l’Europe », publié conjointement le jeudi 3 décembre 2020. Les secrétaires généraux de la COMECE et de la FAFCE : « Transformons la crise de Covid-19 en une opportunité pour changer de paradigme et régénérer notre façon d’aborder le sujet les personnes âgées ».

Intitulé « Les personnes âgées et l’avenir de l’Europe : solidarité intergénérationnelle et soins en période de changement démographique », le document appelle les décideurs politiques européens et nationaux à développer un nouveau paradigme pour régénérer notre manière de penser, en période de changement démographique et de contexte actuel de pandémie.

Le document de réflexion de la COMECE et de la FAFCE fait suite à la publication du « Rapport sur l’impact du changement démographique en Europe » de la Commission européenne et constitue une contribution pour le futur « Livre vert sur le vieillissement », dont la publication est prévue pour 2021.

« Les personnes âgées font partie intégrante de la famille, elles sont une source de soutien et d’encouragement pour les jeunes générations. Elles ne peuvent être séparées de la société et des réseaux relationnels » – lit-on dans le document de la COMECE et de la FAFCE, qui souligne que les personnes âgées ne sont pas seulement des personnes vulnérables, mais aussi des acteurs dynamiques de la vie sociale.

L’actuelle pandémie de COVID-19 a révélé des vulnérabilités cachées dans nos sociétés et les personnes âgées restent souvent en marge de la vie quotidienne. Selon la COMECE et la FAFCE, il est temps de reconnaître le rôle crucial des personnes âgées, de les protéger, de les soutenir et de les inclure, en leur assurant une pleine participation à la vie sociale.

Le document de réflexion recommande aux gouvernements nationaux d’utiliser les ressources du plan de relance proposé par l’UE pour investir dans les liens intergénérationnels et dans de nouvelles structures de solidarité – notamment les soins informels, le bénévolat et les environnements urbains adaptés aux personnes âgées – ainsi que dans des politiques démographiques et familiales.

Cette publication a été élaborée en collaboration avec un groupe de travail ad hoc d’experts sur la situation des personnes âgées dans l’UE. Le document sert de point de départ pour une discussion plus approfondie sur le sujet, qui comprendra également un webinaire prévu pour 2021.