Emmanuel Macron s’obstine à vouloir faire passer la PMA sans père : il faut réagir !!!

Le projet de loi bioéthique va être examiné une 3e fois par l’Assemblée nationale (peut être en mai 2021)  : il est URGENT de réagir !!!

Parmi les mesures les plus graves envisagées dans ce projet de loi : PMA sans père (pour les femmes seules et les couples de femmes), PMA sans motif médical (pour les couples homme-femme aussi), autoconservation des gamètes sans motif médical, filiation fictive (avec deux mères), embryons transgéniques et chimériques, gamètes artificiels, IMG pour « détresse psycho-sociale »…

Vous pouvez agir en écrivant à votre député : La Manif pour Tous met à votre disposition un site dédié : http://www.deputespourtous.fr/

Vous y trouverez toutes les informations nécessaires : les votes de votre député, des exemples de courriers, ses coordonnées…

Alors, plus d’hésitations : à vos clics, prêts, agissez !

http://www.deputespourtous.fr/

Prochaine Quête pour la Mère et l’Enfant

Cette année encore La Quête pour la Mère et l’Enfant sera digitale.

La collecte numérique sera mise en place à partir du 20 mai jusqu’au 20 juin.

Nous rappelons que le fruit de cette quête se fera en faveur des associations que nous soutenons déjà depuis plusieurs années pour leur fort engagement pour la Vie :

Marche pour la Vie dimanche 28 mars : rendez-vous devant les 24 colonnes (rue du Palais de Justice, 69005) à 14h30

Venez nombreux !

  • Pour défendre les droits de l’enfant
  • Pour défendre les droits de la femme
  • Pour défendre le droit à la paternité

Le prochain examen de la proposition de loi Gaillot, qui vise à étendre le délais légal de l’avortement de 12 à 14 semaines, et à supprimer la clause de conscience propre à l’avortement mérite toute notre attention. De même que le débat sur l’euthanasie qui revient dans l’actualité.

Les AFC, partenaires du Réseaux pour la Vie, se mobilisent et tiendront un stand !

Soyez nombreux à venir nous soutenir et préférer la Vie !

Et bien-sûr, nous assurerons des directs lives sur les réseaux sociaux pour les manifestants qui ne pourraient pas venir à cause des restrictions liées au confinement dans notre département.