Bientôt la St Valentin… Mais vous pouvez profiter toute l’année de ces 7 dîners en amoureux proposés par les AFC !

Le repas peut être un moment parfait pour fortifier son couple. Nous vous proposons d’organiser chez vous un dîner en amoureux pour se retrouver et partager, mais aussi pour se redécouvrir. Couchez les enfants et une fois la maison au calme, préparez ensemble la cuisine et la table : une bougie, une belle nappe, de belles assiettes…

Ensuite, il ne reste plus qu’à suivre le guide ! Le principe est simple : à chacun des 3 plats, préparez une étape.

7 thèmes disponibles !

  • La gratitude
  • Rêver
  • Ensemble
  • Communiquer
  • Nécessaire ou indispensable
  • Fortifier son couple
  • Venez à l’écart

Pour télécharger les propositions de ces 7 dîners, cliquez sur l’image ou

« Sommes-nous encore libres de protéger la vie ? » Lettre ouverte au président Macron

Dans son discours du 19 janvier 2022, inaugurant la présidence française de l’Union européenne pour les mois qui viennent, Emmanuel Macron a déclaré vouloir réviser la Charte européenne des droits fondamentaux en y ajoutant notamment l’avortement. Le président de la Fédération des Associations familiales catholiques d’Europe (FAFCE), Vincenzo Bassi, ainsi que son président d’honneur, Antoine Renard, lui ont adressé une lettre ouverte. La Fédération des Associations Familiales Catholiques en Europe (FAFCE) représente 28 associations locales et nationales. La FAFCE détient un statut participatif auprès du Conseil de l’Europe depuis 2001 et fait partie de la plateforme des droits fondamentaux de l’Union européenne.

Voici la lettre (merci au site internet Famille chrétienne pour la version française) :

Lettre ouverte à Emmanuel Macron :

« Sommes-nous encore libres de protéger la vie? »

Bruxelles, le 20 janvier 2022

Monsieur le Président,

À la suite de votre discours devant le Parlement européen marquant le début de la présidence française du Conseil de l’Union européenne, nous souhaitons vous faire part de nos préoccupations quant aux contradictions de vos propos.

Si d’un côté vous parlez d’un « Etat de droit qui est existentiel de notre Europe », vous proposez d’un autre côté d’inscrire dans la Charte des droits fondamentaux une pratique qui est illégale dans certains États membres de l’Union Européenne.

De même, vous soulignez, à juste titre, que cette Charte a consacré « l’abolition de la peine de mort partout dans l’Union », mais vous souhaitez néanmoins reconnaître comme droit fondamental une pratique considérée par de nombreux concitoyens comme une violence fatale faite à nos membres les plus vulnérables.

La reconnaissance d’un prétendu droit à l’avortement serait de surcroît en contradiction flagrante avec la Charte elle-même, qui consacre dès ses deux premiers articles l’inviolabilité de la dignité humaine et le droit à la vie.

Monsieur le Président,

Nous sommes inquiets face au rétrécissement des espaces de liberté pour tous ceux qui, en accord avec la science, croient que la vie humaine commence dès la conception.

En 1948 Denis de Rougemont affirmait que « la conquête suprême de l’Europe s’appelle la dignité de l’Homme et sa vraie forme est dans la liberté ». Devons-nous craindre que des limites seront posées à la liberté de prendre nos responsabilités par rapport à une vie naissante, en accompagnant les mères et des familles en difficulté ?

Monsieur le Président,

Nous vous invitons avec sincérité à ne pas utiliser cette présidence à des fins politiques et idéologiques. Nous vous invitons à travailler pour le bien commun de nos peuples, de nos familles et de nos enfants, qui sont l’avenir de l’Europe. Notre Fédération, avec toutes les personnes de bonne volonté, se met au service des institutions pour travailler ensemble de manière constructive, dans le respect des principes de subsidiarité et de proportionnalité. Si ces bases communes manquent, les mots valeurs et démocratie qui vous sont chers seront vidés de leur sens.

Nos sociétés méritent au contraire des politiques européennes concrètes, solidaires, efficaces, fondées sur les besoins réels des familles, pour affronter sérieusement le triple défi des transitions : digitale, environnementale et démographique.

Veuillez agréer, Monsieur le président de la République, l’expression de notre plus parfaite considération.

Vincenzo Bassi, Président
Antoine Renard, Président d’honneur

La prière, notre force

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image.jpeg.

Enfants d’Eve, mais sauvés par le Christ, il nous faut faire le choix de l’amour de Dieu, le choix de la Vie. C’est le sens de notre démarche spirituelle du Rosaire pour la Vie, là-haut sur la colline le 15 janvier. Attention : exceptionnellement il aura lieu à Fourvière dans la Chapelle ou salle St Thomas (derrière la chapelle de la Vierge Noire).

La prochaine messe pour la vie aura lieu mercredi 19 janvier à 8h30 à l’église St Claude de Tassin.

La France prie

Rejoignez l’initiative La France prie : chaque mercredi soir à 18h, en union avec des milliers d’autres groupes, se retrouver pour prier le chapelet devant une église, un calvaire, une statue, pour confier notre pays, notre société, à la Sainte Vierge.

Plus d’informations, et une carte interactive pour trouver un groupe près de chez soi, en cliquant sur l’image. N’hésitez pas à créer votre groupe !

La Marche pour la vie J-10 : encore 500 bénévoles à trouver !

URGENT: J-10 : il manque 500 bénévoles…

Chers amis bénévoles de la Marche Pour la Vie,

Recevez tout d’abord tous nos vœux les meilleurs pour cette nouvelle année, puisse-t-elle être marquée par des avancées dans la Défense de la Vie! 

Je reviens vers vous en cette rentrée pour vous solliciter une nouvelle fois: il nous manque à ce jour 500 bénévoles, ce qui ne nous permet pas d’envisager sereinement l’organisation de la Marche pour la Vie à ce jour . Vous connaissez l’organisation logistique que cet événement représente, alors parlez-en autour de vous, inscrivez-vous comme bénévole, faites inscrire vos proches, amis, famille: il y a des besoins en animation sur scène, logistique et surtout Sécurité: il y en a pour tous les goûts et tous les âges!

alors n’attendez pas:

 500 bénévoles en 10 jours: c’est possible, mais seulement si vous nous aidez!

N’hésitez pas à passer au 37 rue des Volontaires à Paris (porte verte en face du 36, numéro de téléphone à appeler affiché sur la porte) pour récupérer des tracts, tous les soirs de semaine de  17h à 18h pour la Marche et ainsi diffuser l’information partout ! Et si vous êtes disponibles pour aider à assurer une permanence à la rentrée ou cette semaine pour la distribution des tracts, contactez-nous à benevoles@enmarchepourlavie.fr, on recherche du monde!

Pour les lyonnais, un car est commandé. Pour réserver il faut contacter M. Marc-Yvan Teissier au 06 27 02 83 13 ou par courriel : myteyssier69@gmail.com. Coût de la place 50 euros A/R.