Collecte la Mère et l’Enfant 2022 : vous pouvez encore donner !

Depuis plus de 30 ans, l’UNAF (Union Nationale des Associations Familiales) organise chaque année la Collecte « la Mère et l’Enfant ».

Les Associations Familiales Catholiques, adhérentes de l’Unaf, se mobilisent donc pour cette Collecte. Seront ainsi soutenues, grâce à votre générosité, des futures mères en détresse ou des mères ayant un enfant autiste, handicapé ou souffrant de maladie grave. Votre don permettra d’apporter à ces familles fragilisées un foyer chaleureux, des aides matérielles, un soutien psychologique…

La Fédération des AFC du Rhône vous invite à soutenir tout particulièrement la Maison de Louise, Marraine et vous, ou la Maison de Marthe et Marie, qui sont toutes les trois très actives sur notre département.

Bientôt la St Valentin… Mais vous pouvez profiter toute l’année de ces 7 dîners en amoureux proposés par les AFC !

Le repas peut être un moment parfait pour fortifier son couple. Nous vous proposons d’organiser chez vous un dîner en amoureux pour se retrouver et partager, mais aussi pour se redécouvrir. Couchez les enfants et une fois la maison au calme, préparez ensemble la cuisine et la table : une bougie, une belle nappe, de belles assiettes…

Ensuite, il ne reste plus qu’à suivre le guide ! Le principe est simple : à chacun des 3 plats, préparez une étape.

7 thèmes disponibles !

  • La gratitude
  • Rêver
  • Ensemble
  • Communiquer
  • Nécessaire ou indispensable
  • Fortifier son couple
  • Venez à l’écart

Pour télécharger les propositions de ces 7 dîners, cliquez sur l’image ou

« Sommes-nous encore libres de protéger la vie ? » Lettre ouverte au président Macron

Dans son discours du 19 janvier 2022, inaugurant la présidence française de l’Union européenne pour les mois qui viennent, Emmanuel Macron a déclaré vouloir réviser la Charte européenne des droits fondamentaux en y ajoutant notamment l’avortement. Le président de la Fédération des Associations familiales catholiques d’Europe (FAFCE), Vincenzo Bassi, ainsi que son président d’honneur, Antoine Renard, lui ont adressé une lettre ouverte. La Fédération des Associations Familiales Catholiques en Europe (FAFCE) représente 28 associations locales et nationales. La FAFCE détient un statut participatif auprès du Conseil de l’Europe depuis 2001 et fait partie de la plateforme des droits fondamentaux de l’Union européenne.

Voici la lettre (merci au site internet Famille chrétienne pour la version française) :

Lettre ouverte à Emmanuel Macron :

« Sommes-nous encore libres de protéger la vie? »

Bruxelles, le 20 janvier 2022

Monsieur le Président,

À la suite de votre discours devant le Parlement européen marquant le début de la présidence française du Conseil de l’Union européenne, nous souhaitons vous faire part de nos préoccupations quant aux contradictions de vos propos.

Si d’un côté vous parlez d’un « Etat de droit qui est existentiel de notre Europe », vous proposez d’un autre côté d’inscrire dans la Charte des droits fondamentaux une pratique qui est illégale dans certains États membres de l’Union Européenne.

De même, vous soulignez, à juste titre, que cette Charte a consacré « l’abolition de la peine de mort partout dans l’Union », mais vous souhaitez néanmoins reconnaître comme droit fondamental une pratique considérée par de nombreux concitoyens comme une violence fatale faite à nos membres les plus vulnérables.

La reconnaissance d’un prétendu droit à l’avortement serait de surcroît en contradiction flagrante avec la Charte elle-même, qui consacre dès ses deux premiers articles l’inviolabilité de la dignité humaine et le droit à la vie.

Monsieur le Président,

Nous sommes inquiets face au rétrécissement des espaces de liberté pour tous ceux qui, en accord avec la science, croient que la vie humaine commence dès la conception.

En 1948 Denis de Rougemont affirmait que « la conquête suprême de l’Europe s’appelle la dignité de l’Homme et sa vraie forme est dans la liberté ». Devons-nous craindre que des limites seront posées à la liberté de prendre nos responsabilités par rapport à une vie naissante, en accompagnant les mères et des familles en difficulté ?

Monsieur le Président,

Nous vous invitons avec sincérité à ne pas utiliser cette présidence à des fins politiques et idéologiques. Nous vous invitons à travailler pour le bien commun de nos peuples, de nos familles et de nos enfants, qui sont l’avenir de l’Europe. Notre Fédération, avec toutes les personnes de bonne volonté, se met au service des institutions pour travailler ensemble de manière constructive, dans le respect des principes de subsidiarité et de proportionnalité. Si ces bases communes manquent, les mots valeurs et démocratie qui vous sont chers seront vidés de leur sens.

Nos sociétés méritent au contraire des politiques européennes concrètes, solidaires, efficaces, fondées sur les besoins réels des familles, pour affronter sérieusement le triple défi des transitions : digitale, environnementale et démographique.

Veuillez agréer, Monsieur le président de la République, l’expression de notre plus parfaite considération.

Vincenzo Bassi, Président
Antoine Renard, Président d’honneur