A la une des AFC du Rhône !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Plutôt que de ressasser le problème de la Famille en crise dans un monde moderne, il faut comprendre que la famille EST la solution moderne dans un monde en crise » Antoine Renard

A vos agendas !

En réponse à l’année Saint-Joseph et à l’année de la Famille

promulguées par le pape Francois ,

la Fédération des AFC du Rhône vous propose une « causerie » :

« Saint Joseph, ou la paternité dans tous ses états »

suivie d’un temps de prière

à la paroisse Saint-Joseph des Brotteaux

133 rue de Sully dans le 6ème

à 15 heures le samedi 20 mars.

et non le dimanche 21 comme annoncé précédemment

Cette causerie sera « animée » par monseigneur Le Gal , notre conseiller religieux.

Pour couvrir les frais ce cette forte mobilisation, et soutenir le collectif « Marchons Enfants » :

DOSSIER DE PRESSE

Samedi 30 et dimanche 31 janvier, 3 manifestations ont eu lieu dans le Rhône à l’appel de Marchons Enfants :

Manifestation à Villefranche samedi 30 janvier à 11h au marché couvert.

Manifestation à Vienne samedi 30 janvier à 10h près de la Poste.

Manifestation à Lyon dimanche 31 janvier à 14h45 à Cordeliers.

Les manifestants ont parcouru les rues, masqués et en respectant les distances, de Cordeliers jusqu’à la Guillotière derrière un bébé géant de 4m de haut, frappé d’un code barre et recouvert d’euros pour dire :

  • « STOP » à la marchandisation des corps (PMA industrielle, business du sperme, des ovocytes, des embryons)
  • « STOP » aux bricolages du vivant (embryons transgéniques, chimères mélanges humain/animal, gamètes artificiels, embryons humains cultivés in vitro jusqu’à 14 jours)
  • « STOP » au projet de loi bioéthique examiné mardi 2 février au Sénat.

Énorme succès de la manifestation à Lyon. Énorme succès de la manifestation de ce dimanche 31 janvier à Lyon,sous un beau soleil, les 1000 personnes attendues par les organisateurs ont rapidement atteint les 3000 manifestants, qui ont défilé dans les rues de Lyon derrière un bébé géant symbolisant le marché de la procréation humaine promu par le projet de loi bioéthique. Le trajet initialement prévu de Cordeliers à Guillotière a dû être modifié en cours de route en raison de l’affluence des manifestants et du risque de faire du pont avant Fosse aux ours un goulot d’étranglement dangereux. La manifestation a donc été redirigée par Bellecour, mieux à même de contenir tout ce monde. Les manifestants attendent des Sénateurs qu’ils réécrivent le projet de loi bioéthique et demandent à Emmanuel Macron de le reporter, l’urgence sanitaire ne permettant pas la tenue d’un débat démocratique à la hauteur des enjeux.

Pourquoi manifester, encore? Parce que le Sénat doit se prononcer seconde lecture la semaine prochaine: rien n’est joué.Parce que le contenu du projet de loi est inacceptable : nous voulons que nos enfants héritent d’un monde meilleur, pas du meilleur des mondes.

Les tractages réalisés dans Lyon, notamment à Guillotière où la manifestation lyonnaise convergera, ont été très bien accueillis par la population qui découvre, stupéfaite, le contenu du projet de loi trop longtemps occulté par la question de la PMA. En pleine pandémie, les français veulent que l’on s’occupe de leur santé et non d’une recherche scientifique qui n’apporte aucune avancée médicale. L’Institut Pasteur a échoué pour le moment dans la mise au point d’un vaccin parce que les fonds sont affectés à des projets qui ne sont pas du soin. La commission sénatoriale a élargi la recherche sur l’embryon humain pour améliorer la connaissance de la«biologie humaine»: mais ce n’est pas ce que veulent les français. Ils veulent que la recherche soit orientée sur la seule finalité médicale.De plus en plus de français sont effrayés par le pouvoir conféré aux scientifiques, aux laboratoires, à leurs intérêts financiers. Ils ont l’impression d’être manipulés. Nous refusons que l’objectif de soigner les malades soit abandonné par les parlementaires au profit des intérêts des scientifiques et des laboratoires. Nous voulons que les crédits de recherche et les crédits pour la santé soient affectés aux lits d’hôpitaux, aux urgences, au traitement des maladies.Le mouvement social associatif unitaire mobilisé sous le label «Marchons Enfants»dénonce l’irresponsabilité du gouvernement qui impose en urgence l’examen du projet de loi «bioéthique» en 2ndelecture au Sénat à partir du 2 février alors même que la crise sanitaire est responsable d’une vie démocratique fortement dégradée et qu’un 3econfinement se profile. Nous sommes à un peu plus d’une année des élections. Les français sanctionneront ceux qui auront permis l’adoption de dispositions mettant en jeu la santé future de l’humanité. Alors que la présence au second tour des différents candidats s’annonce très serrée, les sénateurs qui voteront ce projet de loi mettent en péril leur candidat aux élections présidentielles.

La fédération des AFC du Rhône vous accueille

au 4, rue des Remparts d’Ainay (Lyon 2) :

aux heures de permanence ci-dessous (téléphone : 04.78.37.09.22)

  • Le mardi de 13h à 16h30
  • Le vendredi de 9h à 12h
  • Le lundi sur RDV

Ecrivez-nous à fafcrhone@hotmail.fr

Ou écrivez à votre AFC locale :

afc.lyonrivegauche@gmail.com

afc.stjmv@gmail.com pour l’AFC St Jean-Marie Vianney

afc69villefranche@afc-france.org

afc.presquile.croixrousse@gmail.com

desaintmarc2000@yahoo.fr pour l’AFC St Irénée

Vous pouvez toujours adhérer en ligne (préférable au courrier actuellement).

Voici le lien : https://felix.afc-france.org/espace-adherent/login

En cas d’urgence uniquement, vous pouvez contacter la présidente au : 06.79.76.14.46

Aperçu de l’image
Aperçu de l’image

______________________________________________________________________

_________________________________________________________________________

Parce que nous croyons en la famille !

 Parce qu’elle est le fondement de la société !
 
 
Images intégrées 4
 
 

Rejoignez nous !

 

Les AFC sont une force de proposition auprès des acteurs et décideurs : ÉLUS, UDAF, CAF, CCAS, HÔPITAUX,…

 Les AFC apportent un service aux familles :
 

Chantiers-Éducation, conférences, bourses aux vêtements

 

Renouvelez votre adhésion 2019 (32€ pour AFC Villefranche, AFC Presqu’île-Croix-Rousse et AFC Saint Irénée; 33€ pour l’AFC Rive-Gauche, 35€ pour AFC Saint Jean-Marie Vianney)

 

ADHÉRER, C’EST DÉJÀ AGIR

 
 

______________________________________________________________________

 


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •