Conférence en ligne : journée mondiale de la trisomie 21 (le 17 mars)

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Fondation Jérôme Lejeune, avec le soutien des Missions Permanentes auprès des Nations-Unies des Philippines, de la Lituanie, de la Pologne et du Burkina Faso, vous invite à participer à la conférence en ligne (Zoom) le :

Comment rejoindre la conférence ?
Inscrivez-vous dès maintenant en cliquant sur ce lien. La conférence est limitée à 250 participants. Un lien Zoom vous sera envoyé par email la veille de la conférence.
Intervenants:
• M. Robin Sevette, acteur de la vidéo Dear Future Mom et porteur de trisomie 21 : L’importance de parler positivement des personnes porteuses de trisomie 21.
• M. Jean-Marie Le Méné, Président de la Fondation Jérôme Lejeune : Lutter contre les préjugés envers les personnes porteuses de trisomie 21.

Des interprètes permettront de suivre la conférence au choix en français ou en anglais.
Contexte :L’article 8 de la Convention pour les droits des personnes handicapées appelle les Etats à soutenir des campagnes de sensibilisation du grand public afin de « combattre les stéréotypes, les préjugés et les pratiques dangereuses concernant les personnes handicapées » et « Promouvoir une perception positive des personnes handicapées et une conscience sociale plus poussée à leur égard ».En cette période de confinements répétés et d’isolement chacun chez soi, les campagnes de sensibilisation sont urgentes à mener afin que les personnes porteuses de handicap ne disparaissent pas complètement de la vie publique.Allons-nous vers ‘un monde sans trisomiques’ ? Dans un pays où il naît de moins en moins de personnes porteuses de trisomie 21, il devrait y avoir de plus en plus de campagnes de sensibilisation valorisantes témoignant des richesses, du caractère unique, de la joie de chaque personne. Elles aideraient les parents à accueillir l’enfant différent.A défaut de message positif, c’est souvent par un catalogue de risques, de surhandicaps et d’alertes médicales que l’on dresse le portrait des personnes handicapées. Au Royaume-Uni pendant de longues années, le site du Service de Santé publique sous la rubrique « Syndrome de Down », ne laissait voir qu’une liste alarmante de problèmes de santé liés à la trisomie 21. Il n’a subi une véritable refonte que récemment grâce à la mobilisation de familles ayant un enfant porteur de handicap désireuses que le regard change.La télévision a un énorme potentiel à façonner des représentations positives ou négatives. Pourtant, les personnes porteuses de handicap ont peu accès aux médias et leur représentativité y est faible.Chaque Etat est invité à diffuser de plus en plus de messages audiovisuels positifs concernant les personnes handicapées afin de transformer les regards.C’est le message que souhaite faire passer cette année la Fondation Jérôme Lejeune auprès de l’Organisation des Nations-Unies, après avoir été dotée par cette dernière du statut consultatif spécial, reconnaissant à la Fondation une expertise dans son domaine de compétence.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.