Bioéthique : Les AFC du Rhône rencontrent actuellement différents parlementaires pour les sensibiliser. Retrouvez ici le courrier envoyé à Mr Touraine rappelant les danger de la « PMA pour toutes ».

À l’attention de Monsieur Jean Louis TOURAINE, Député du Rhône

Monsieur le Député,

Suite à notre entrevue du 17 juin, dont nous tenons à vous remercier, nous réitérons ci-après les principaux arguments nous opposant au projet de loi sur « la PMA étendue aux femmes célibataires et aux couples de femmes ».

Ils sont détaillés dans les documents que nous vous avons remis, préparés par les AFC et Juristes pour l’enfance. Et il y aurait beaucoup d’autres objections à ajouter.

1 – effacement du père

2 – non respect du droit de l’enfant à connaître ses deux parents et être élevé par eux (CIDE)

3 – pénurie de gamètes, puis marchandisation du corps humain

4 – sélection des embryons (DPI) et logique eugéniste

5 – revendications de GPA à prévoir

6 –  quid des risques médicaux de la PMA pour la mère et l’enfant ?

7 – évolution de l’exercice médical –essentiellement thérapeutique- vers une prestation de nature commerciale

Sous réserve de quelques corrections, vous entendez faire aboutir ce projet. 

Globalement, nous jugeons que cette loi est un artifice invraisemblable, qui ne respecte pas l’anthropologie (l’écologie ?) humaine.

Le non respect de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant laisse augurer d’innombrables contentieux.

Plus largement, la portée humaine de cette loi bouleversera la vie sociale, qui commence pour tous dans la famille.

Les faits nous le rappelleront.

Le temps de la réflexion est-il vraiment achevé ?

Noyale GIRARD, Présidente Fédération AFC du Rhône

Christian GRAVIER, Président AFC Villefranche-Beaujolais

Président AFC Villefranche-Beaujolais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.