Nouveau livre d’Aude Mirkovic, adhérente AFC : La PMA un enjeu de société « Va-t-on enfin prendre les droits de l’Enfant au sérieux ? »

La PMA pour les femmes célibataires et les couples de femmes est l’une des mesures phare de la révision de la loi de bioéthique, et l’attente du public en la matière est forte. Mais, au moment d’envisager cette PMA non thérapeutique, la société doit choisir : jusqu’où voulons-nous aller avec ces techniques de procréation artificielle ? La PMA doit-elle demeurer une mesure d’exception, destinée à compenser un problème médical, ou devenir un mode habituel de procréation entrainant la société vers une nouveauté anthropologique, selon les termes du Comité consultatif national d’éthique ? 

Les Français qui se disent favorables à la PMA aux couples de femmes et aux femmes célibataires seraient-ils du même avis si la question leur était posée du point de vue de l’enfant : « pensez-vous que la loi doive organiser la conception d’enfants privés, délibérément et légalement, de père ? »

Ce qui se joue désormais n’est pas seulement la PMA pour les femmes, mais un bouleversement majeur de la société qui ne saurait en rester aux cas individuels et à l’émotion qui s’en dégage.
Il est urgent de mesurer ce que signifie exactement la PMA pour les femmes, pour en saisir les enjeux et prendre nos décisions en connaissance de cause. C’est le propos de ce livre.

Aude Mirkovic, maître de conférences en droit privé, est porte-parole de l’association des Juristes pour l’enfance et auteur, notamment, de PMA-GPA : quel respect pour les droits de l’enfant ?, Téqui 2016 et En rouge et Noir, Scholae 2017. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.