AFC : c’est le moment de renouveler votre adhésion !

Les AFC veulent améliorer concrètement les conditions matérielles et morales des familles. Celles-ci sont le creuset de l’épanouissement de toute personne. Quand la famille va bien, c’est toute la société qui se porte mieux. En adhérant aux AFC, les familles se soutiennent et jouissent d’un plus grand poids et d’une crédibilité renforcée au sein des institutions familiales !
Familles, engageons-nous ! Rejoignons les AFC !

L’influence des AFC dans les organismes représentatifs est directement liée au nombre de ses adhérents.

Les AFC cherchent à peser en faveur des familles directement auprès des pouvoirs publics et des institutions nationales (Assemblée, Sénat) ou locales (Mairies, Centres Communaux d’Actions Sociales, etc.) mais aussi, depuis 1945, par l’intermédiaire de l’UNAF (Union Nationale des Associations Familiales). Elles agissent également au niveau départemental et régional par l’intermédiaire des UDAF et des URAF.

Chaque AFC propose plusieurs services aux familles pour les soutenir dans leur quotidien de couple et de famille. Conférences, formations, activités familiales, halte-garderie, Chantiers-Education… : au plus près de vos besoins pour faire rayonner votre foyer !

En adhérant aux AFC, vous bénéficiez de la réduction d’impôts prévues par la loi. 66% de votre cotisation est déductible de vos impôts dans la limite de 20% de votre revenu imposable. Si vous cotisez à hauteur de 30€ par exemple, 19,80€ seront déduits de vos impôts. Votre dépense réelle ne sera donc que de 10,20€. Vous recevrez en retour un reçu fiscal émis par votre AFC locale.

Rosaire pour la vie (Lyon, 21 janvier)

Depuis la légalisation de l’avortement en 1975, ce sont des millions de petits enfants innocents sacrifiés : un génocide sans précédent. 

L’ abolition de la peine de mort en France a été votée le 18/09/1981 sous François Mitterrand, et inscrite dans la Constitution le 19/02/2007.

Mais la peine de mort des tout petits, c’est le massacre continu des innocents, des sans voix, qui finissent dans une poubelle… …Et nos gouvernants veulent inscrire le Droit à l’Avortement dans la Constitution Française !

Il nous faut beaucoup prier. Le Rosaire, la prière la plus simple parce que répétitive, ressemble aux premiers balbutiements de la prière des petits. Venez nombreux au Rosaire pour la Vie.

Marche pour la vie : c’est la semaine prochaine (Paris, 22 janvier)

La Marche pour la vie défend la dignité de chaque être humain qui, loin de disparaître dans la dépendance, la vulnérabilité et la maladie, est remise en cause par les partisans de « l’aide médicale à mourir ». 

Mourir dans la dignité c’est être accompagné et non être tué ! Les mains du médecins sont faites pour soulager la souffrance, non pour éliminer le souffrant ! Le respect de la vie vaut autant à son commencement qu’à sa fin.

Conférence – témoignage : le suicide, osons en parler ! (Lyon, 26 janvier)

Comment prévenir et accompagner la souffrance psychique des jeunes ? Quelle espérance après le suicide d’un proche ?

Venez écouter la table ronde proposée à Saint Bonaventure avec le soutien de la librairie la Procure, table ronde qui réunira Sophie Poncet, psycholoque, Aude Corvaisier-Riche, responsable de la Pastorale de la Santé et Marie de Jauréguiberry, auteur d’Après l’hiver vient toujours le printemps.

La maison médicale « La présence » recrute ! (Lyon, 3e)

La Maison Médicale « La Présence », maison médicale généraliste dans le 3eme à Lyon, regroupe des soignants jeunes et dynamiques (médecins généralistes, infirmiers, psychologues et sage-femmes) installés en libéral et travaillant dans un esprit chrétien.
Elle accueille des patients de tous horizons et de tous âges.
Elle a développé une activité spécifique autour de la fertilité et de la maternité (gestion naturelle et restauration de la fertilité) mais serait heureuse de s’enrichir aussi de soignants ayant des compétences complémentaires dans d’autres domaines.
Les locaux sont fonctionnels et très agréables, partiellement équipés (mobilier
de bureau, tables d’examen). Reste à la charge du professionnel entrant l’achat du petit matériel et de la bureautique. Une secrétaire travaille sur place.
L’ambiance d’équipe, excellente, offre à chacun un soutien fraternel, organisationnel et matériel qui permet de collaborer activement au service des patients en coordonnant les soins et en échangeant les expériences.
La Maison Médicale est soutenue par l’Association Médicale Gabriel qui travaille actuellement à l’ouverture de Maisons Médicales dans le même esprit dans d’autres villes en France.