Communiqué de presse | Conseil de Présidence de la FAFCE: La famille est le coeur de la relance post-pandémie

Résolution du Conseil de Présidence de la FAFCEBruxelles, le 12 novembre 2020 

La FAFCE a tenu mardi son Conseil de Présidence biannuel, rassemblant des représentants d’associations membres de toute l’Europe.

Partageant la même préoccupation pour l’avenir de l’Europe après la pandémie, les membres de la FAFCE ont adopté une résolution sur « La famille est le cœur de la reprise post-pandémique« , réitérant leur appel à adopter « un nouveau paradigme pour mettre la famille et les associations familiales au centre des politiques de long-terme en Europe« . Le Président de la FAFCE, Vincenzo Bassi, a déclaré que « cette résolution pourrait être un Manifeste de ce temps. Nous poursuivrons notre travail pour convaincre les institutions européennes et les gouvernements nationaux de la nécessité d’utiliser le plan de relance et le budget de l’UE pour des politiques démographiques et familiales« .

De fait, cette résolution ne pouvait pas tomber à un meilleur moment, puisque plus tôt dans la journée le Conseil de l’UE venait tout juste de trouver un accord avec le Parlement européen sur le prochain budget à long terme de l’UE et l’instrument de relance « Next Generation EU ».

La résolution du Conseil de Présidence souligne que « les politiques d’urgence sont cruciales pour éviter l’appauvrissement des familles et constituent la juste reconnaissance de leur engagement durant la pandémie« . De même, les membres de la FAFCE ont spécifiquement appelé « tous les États membres de l’Union européenne à d’urgence inclure des politiques démographiques et familiales dans le fonds de relance de l’UE afin de garantir un avenir durable pour l’Europe« .

Vincenzo Bassi a déclaré : « Par cette résolution, nous souhaitons également adresser un message aux institutions européennes, au moment même où celles-ci annoncent leur accord sur le budget de l’UE et sur le « Next Generation UE » : nous souhaitons que ces fonds soient utilisés comme un investissement pour une Europe résiliente. Cela signifie investir dans des politiques démographiques pour assurer un équilibre intergénérationnel. Sinon il s’agira d’une dette supplémentaire sur les épaules de nos enfants. Nous devons investir pour la prochaine génération, et non à ses dépens. Il est temps de donner confiance aux familles et de reconnaître leur rôle fondamental pour nos communautés« .

Lors de ce Conseil de Présidence, qui s’est déroulé en ligne en raison des restrictions sanitaires dans plusieurs pays européens, la Fédération a eu le plaisir d’échanger sur ses activités et d’accueillir deux nouveaux membres observateurs, le Human Dignity Center (Hongrie) et la Life Network Foundation (Malte).

Communiqué – La participation des fidèles aux célébrations du culte toujours impossible pour le Conseil d’État

Lundi 2 novembre, avec des évêques, des associations et des particuliers, les Associations Familiales Catholiques ont déposé une requête en référé-liberté devant le Conseil d’Etat pour demander au Gouvernement de permettre aux fidèles de participer aux célébrations publiques du culte. 


Jeudi 5 novembre, devant le juge des référés, nous avons plaidé la cause des familles afin qu’elles puissent exercer leur culte, une liberté fondamentale dans notre pays, et y trouver le soutien spirituel dont elles ont plus que jamais besoin.


L’ordonnance rendue ce samedi par le juge des référés du Conseil d’État ne nous donne pas satisfaction, tant les considérations qui la motivent apparaissent juridiquement et factuellement fragiles. Même si le Conseil d’État clarifie les modalités dérogatoires*, notamment pour permettre aux fidèles de se rendre dans un lieu de culte éloigné de plus de 1 km de leur domicile, permettre aux ministres du culte de se rendre au domicile de leurs fidèles et autorise les mariages religieux, il n’autorise toujours pas la reprise des rassemblements communautaires.  

Les besoins essentiels ne se limitent pas aux besoins biologiques car  » l’Homme ne vit pas seulement de pain ». Les AFC seront très vigilantes à la demande pressante faite au Gouvernement par le Conseil d’État de mener sans tarder une concertation avec les représentants des cultes, ce qu’il n’avait pas fait à l’occasion de ce second confinement, et que cette concertation permettra de trouver des solutions pour que la liberté de culte soit pleinement respectée.  

* Des instructions ont été données pour que les fidèles puissent se déplacer dans le lieu de culte le plus proche de leur domicile ou situé dans un périmètre raisonnable autour de celui-ci en cochant, la case « motif familial impérieux ». 

Famille : comment mieux vivre le deuxième confinement ?

Invitation à notre première webconférence UDAF69

le mardi 1er décembre à 20H

«Crise sanitaire : quels outils pour une vie de famille plus sereine ?»

A travers la présentation d’outils concrets, Maria Costa nous permettra d’envisager avec plus de sérénité  la nouvelle période de confinement que nous connaissons.

Au programme de cette soirée :

l  La gestion du stress en cette période d’isolement

l  L’organisation à la maison

l  Les écrans et le sommeil des enfants

l  Les devoirs à la maison

l  Le télétravail des parents

Les participants pourront poser leurs questions en ligne, via le chat dédié. Nous regrouperons les thématiques et Marie Costa vous répondra.

Pour vous inscrire, merci de nous adresser un mail à l’adresse institution@udaf-rhone.fr, cela nous permettra de vous envoyer un lien de connexion Zoom.

Journée des présidents et responsables 20 & 21 novembre 2020 : maintenue via zoom

Programme
Maître de cérémonie : Philippe Guilbault, Responsable de l’animation du réseau.

A partir de 8h45: chacun s’assure de sa connexion via Zoom.
9h00-9h20 : Introduction par Pascale Morinière, Présidente des AFC.
 9h20-9h30 : Temps de prière animé par le Père Philippe Verdin, Conseiller ecclésiastique de la CNAFC.
9h30-10h00 : Intervention de Philippe Royer, Président des EDC « Engagement, enthousiasme et esprit de service » 10h00-10h15 : Les actualités de la CNAFC (Cap DSE, Les Familiades, Rencontre des conseillers ecclésiastiques) 
10h15-10h45 : Intervention de Mgr Celestino Migliore, Nonce apostolique en France pour le Saint Siège « A quoi sont appelées les familles aujourd’hui ? »
10h45-11h00 : Intervention de Maria-Luz Zugarramurdi,Présidente AFC Côte Basque « Mon AFC rayonne ! »
11h00-11h15: Intervention du Père Philippe Verdin « Pourquoi la foi nous donne de l’enthousiasme ! »
11h15-12h15 : Répartition par ateliers régionaux  12h15 -12h30 : Conclusion par Pascale Morinière.
Programme
9h15: Mot d’accueil de Nicolas Revenu
9h30: Effets du confinement sur la consommation des fruits et légumes.– Comportement des consommateurs – Quels enseignements pour l’avenir avec APRIFEL (AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L’INFORMATION EN FRUITS ET LEGUMES) 
10h30: Questions des participants
11h00: La 5G. Eléments d’un débat.– Antennes relais, téléphones mobiles – WIFI – Santé et règlementation. avec l’ARCEP (AUTORITE DE REGULATION DES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES ET DES POSTES) 12h00: Questions des participants
12h30 – Fin
Programme
14h00: Mot d’accueil de Sabine Bresson
14h15: Nicolas Brun (UNAF): Importance de l’implication des familles et des associations familiales dans le domaine de la santé suivi d’échanges avec les participants
15h00 Sabine Bresson : Informations sur la gestion de la crise, l’implication des RU, FAS etc…… et échanges avec les RU. 
16h30 Fin